Galerie Hadjer Paris | Jesus-Rafael Soto
16268
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16268,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Jesus-Rafael Soto

 

 

Jesús Rafael Soto est un artiste vénézuélien connu pour ses sculptures cinétiques et ses installations à grande échelle. Comme Alexander Calder et George Ricky, ses constructions délicates s’animent en réponse à des stimulations externes et des changements dans l’atmosphère. Faisant partie du mouvement de l’art cinétique, ses abstractions géométriques construites à partir de matériaux industriels et synthétiques le mettent sur le devant de la scène de l’art optique. « Je n’ai jamais voulu faire d’œuvres impressionnistes, j’ai toujours été plus concerné par les aspects constructifs », déclare l’artiste. Né le 5 juin 1923 à Cuidad Bolívar au Venezuela, il étudie à l’Escuela des artes plásticas de Caracas de 1942 à 1947 et est directeur de l’Escuela de bellas artes jusqu’à son emménagement à Paris en 1950. Il se rapproche de Victor Vasarely et Yaacov Agam qui font partie du mouvement Soto meurt le 14 janvier 2005 à Paris à l’âge de 81 ans. En deux ou trois dimensions, ses peintures se trouvent au Museo de arte modern Jesús Soto qui s’est ouvert à Cuidad Bolívar en 1973.

 

 

 

 

Tapisserie Jesus-Rafael Soto

Atelier Pinton Frères, Felletin, France.

« Escritura »

1976

Soto signé au dos et référencé sur le bolduc.

Signature de l’atelier ainsi que de l’artiste tissée au dos de la tapisserie.

Edition : 1/6

Dimension : H 206 x L 210 cm